Miele enregistre une croissance des ventes de 4,3 pour cent et, malgré la tendance générale, remporte de nouvelles parts de marché

Miele enregistre une croissance des ventes de 4,3 pour cent et, malgré la tendance générale, remporte de nouvelles parts de marché

Mardi 28 août 2018 — Gütersloh (Allemagne)
Malgré le recul des marchés et un nouveau renforcement de l'euro, le groupe familial Miele conserve une croissance solide. Miele, leader mondial sur le marché des appareils ménagers haute gamme, a réalisé un chiffre d'affaires de 4,1 milliards d'euros durant l'exercice 2017/18 clos le 30 juin 2018, soit une hausse de 167 millions d'euros ou 4,3 pour cent par rapport à l'année précédente. 91 millions d'euros de cette croissance proviennent de la filiale italienne de technologie médicale Steelco Group, qui a été intégrée pour la première fois dans les comptes consolidés de l'exercice sous revue. En Allemagne, Miele a augmenté ses ventes de 2,4 pour cent à un niveau élevé et a encore renforcé son leadership sur le marché du commerce spécialisé. Les appareils encastrables ont contribué très fortement au succès du domaine des appareils ménagers dans le monde entier. Parmi les régions de vente, l'Asie a enregistré un développement particulièrement dynamique. 272 millions d'euros ont été investis pendant la période de référence.

Photo: La direction de Miele (à partir de la gauche) annonce des chiffres records: Dr Stefan Breit (technique), Dr Markus Miele (associé directeur), Olaf Bartsch (finances et administration centrale), Dr Reinhard Zinkann (associé directeur), Dr Axel Kniehl (marketing et commercialisation). (Photo : Miele. Télécharger la photo ici.)

Pendant trois années consécutives, Miele a connu une croissance nettement plus rapide que sa propre moyenne à long terme - et le début de l'exercice 2017/18 a été tout aussi prometteur. Puis un fort ralentissement a touché l'ensemble du marché et l'évolution défavorable des taux de change n'a fait qu'aggraver la situation. Dans ce contexte, la direction considère cette croissance de plus de quatre pour cent comme un « signal très positif et convaincant », surtout si l'on tient compte du fait que la barre des 4 milliards a été dépassée pour la première fois. En euros, c'est-à-dire hors fluctuations monétaires, le chiffre d'affaires a augmenté de 7,1 pour cent au cours de l'exercice 2017/18.

La confiance par la qualité et l'innovation

Une fois de plus, cela a été payant pour Miele de se concentrer sur la qualité et les avantages pour le client au lieu de s'engager dans une guerre des prix à court terme, a poursuivi la direction. Même et surtout en des temps que beaucoup de gens considèrent incertains, la marque est tout particulièrement synonyme de stabilité de valeur et de fiabilité. Le lancement à l'IFA 2017 d'un nouvel appareil de cuisson révolutionnaire, le four Dialogue, a confirmé le leadership de Miele en termes d'innovation dans la branche.

En avril, la présentation effectuée à l'Eurocucina de Milan a été la plus importante jamais réalisée par Miele dans un salon consacré à la cuisine. Et à l'IFA de cette année sera présentée, entre autres, une première mondiale qui donnera un nouvel élan au marché des lave-vaisselle. Il en va de même pour les lave-linge et sèche-linge dotés d'une meilleure efficacité énergétique et de caractéristiques de confort supplémentaires. En conséquence, la direction se montre « prudemment optimiste » pour l'exercice 2018/19 en cours. Malgré les risques conjoncturels persistants, tels que le Brexit ou la menace de conflits commerciaux, une nouvelle croissance est donc attendue, même s'il est difficile d'en prévoir le niveau.

Renforcement de la position sur le marché

En Allemagne, Miele a réalisé 1,21 milliard d'euros de chiffres d'affaires, ce qui correspond à une croissance de 2,4 pour cent. Ainsi, l'entreprise a une fois de plus surperformé l'ensemble de la branche et consolidé sa position de leader en termes de chiffre d'affaires pour les grands appareils auprès des revendeurs d'électroménager et des cuisinistes. Au cours de l'exercice sous revue, Miele a reçu de la célèbre étude comparative Kundenmonitor Deutschland le prix du meilleur service de la branche et termine ainsi pour la 25e fois en tête de ce classement.

En dehors de l'Allemagne, Miele a surtout augmenté son chiffre d'affaires en Chine, mais une croissance supérieure à la moyenne a également été enregistrée sur les marchés du Canada et de la Russie. Dans le sud de l'Europe, Miele poursuit sur le chemin de la reprise en Espagne et en Grèce, après avoir traversé une longue période difficile. Les Etats-Unis et l'Australie - les marchés où les ventes de Miele sont les plus importantes après l'Allemagne - ont enregistré une croissance satisfaisante dans leur monnaie locale. Le pourcentage du chiffre d'affaires réalisé hors d'Allemagne a légèrement augmenté pour atteindre 70,6 pour cent (année précédente : 70,0 pour cent).

Focus sur la numérisation et la « fascination de la cuisine »

En termes de groupes de produits, le nombre d'appareils vendus a été nettement supérieur à celui de l'année précédente, en particulier pour les plans de cuisson, les cuisinières/fours et les machines à café automatiques, en raison du grand succès commercial des nouvelles séries. Il s'agit notamment des plans de cuisson « TwoInOne » avec hotte aspirante intégrée, des modèles de cuisinières et de fours d'entrée de gamme « Active » nettement améliorés, et des machines à café à pose libre peu onéreuses, de la série CM5. Dans le domaine de l'entretien des sols, le nouvel aspirateur robot Scout RX2 a été lancé avec succès, avec une puissance d'aspiration multipliée par trois et le transfert des images de la maison sur le smartphone.

Dans le même temps, Miele a considérablement augmenté sa participation dans la société coréenne Yujin Robot, qui produit l'aspirateur robot pour Miele. L'objectif est d'intensifier cette coopération, au niveau des aspirateurs robot et au-delà. Les premiers investissements de Miele Venture Capital GmbH, fondée en 2017, représentent un autre jalon stratégique. Miele participe à des start-ups prometteuses telles que loadbee, Plant Jammer, KptnCook et MChef, pour développer de nouveaux services numériques ou apporter encore plus de créativité, de confort et de diversité dans la cuisine en réseau. Le four Dialog Oven a été lancé avec succès sur le marché allemand quelques semaines avant la fin de l'exercice et sera disponible en Belgique à partir de mai 2019.

En décidant de construire une deuxième usine de lave-linge en Pologne, Miele pose les bases d'une nouvelle croissance sur le marché du traitement du linge. Dans le même temps, le site de Gütersloh sera encore renforcé : en tant que site de production de modèles des catégories moyenne et supérieure, de petits appareils professionnels et de lave-/sèche-linge - et en tant qu'usine principale du secteur du traitement du linge, qui comptera alors trois sites. L'activité de la nouvelle usine commencera au début de l'année 2020, avec, dans un premier temps, 25 000 unités produites par an et environ 400 employés. 

De solides atouts pour Miele Professional

Dans le secteur d'activité Professional, le groupe Miele a réalisé un chiffre d'affaires de 593 millions d'euros, soit 21,4 pour cent de plus que l'année précédente (hors Steelco : plus 2,9 pour cent). La première participation commune au plus grand salon mondial de la technique médicale Medica, à Düsseldorf, en novembre 2017, a également marqué le début de la nouvelle répartition du travail. Pour l'expansion future du projet, toutes les activités liées aux projets d'équipement des centrales de stérilisation dans les cliniques seront regroupées chez Steelco En retour, Miele se concentrera sur les cabinets médicaux et laboratoires. Au niveau des machines de blanchisserie et des lave-vaisselle professionnels, les séries actuelles «Benchmark » et « ProfiLine » génèrent des bénéfices très importants.

Pour la première fois : plus de 20 000 employés

Au 30 juin 2018, le groupe Miele employait 20 098 personnes, y compris les équipes du groupe Steelco avec 560 employés. De plus, de nouveaux employés ont été embauchés surtout par les usines allemandes, la société de distribution allemande et le siège de Gütersloh. Au total, Miele employait 11 225 personnes en Allemagne au jour de référence, soit une augmentation de 337 ou 3,1 pour cent.

Investissements élevés dans le monde entier et en Allemagne 

Durant l'exercice écoulé, le groupe Miele a investi un total de 272 millions d'euros. Cette somme représente 47 millions d'euros, soit 20 pour cent de plus que lors de l'année précédente où un sommet historique avait déjà été atteint. Environ deux tiers du montant total ont été consacrés au développement de nouveaux appareils et à l'expansion, la transformation et la modernisation du réseau de production international du groupe Miele.

Au siège de Gütersloh, les investissements principaux ont été effectués dans la nouvelle division Smart Home avec des bureaux et des laboratoires supplémentaires, la construction de la nouvelle caserne de pompiers et d'une crèche. Miele a ouvert de nouveaux magasins phares (« Miele Experience Center ») notamment à Brisbane, à Calgary, à Dubaï, à Istanbul et, plus récemment, à Astana (Kazakhstan).

 

A propos de l'entreprise : Miele est le leader mondial sur le marché des appareils ménagers haut de gamme pour les secteurs de la cuisine, de la pâtisserie, de la cuisson vapeur, de la réfrigération-congélation, de la préparation de café, des lave-vaisselle, des lave-linge et de l'entretien des sols. Il fabrique également des lave-vaisselle, lave-linge et sèche-linge pour l'usage industriel ainsi que des laveurs-désinfecteurs pour les équipements médicaux et de laboratoire (« Miele Professional »). L'entreprise, fondée en 1899, est représentée dans presque 100 pays, que ce soit par ses propres sociétés de distribution ou par ses importateurs. Gérée actuellement par la quatrième génération de la famille fondatrice, elle emploie quelque 20 100 personnes dans le monde entier, dont 250 environ dans la société de distribution belge. Plus d'informations sur: www.miele.be