Skip to Content

Les répercussions de la pandémie sur les tendances mode et les habitudes d’achat en Belgique

Bruxelles - 24 juin 2021 -À une époque où le numérique est roi, rien d’étonnant à ce que le commerce électronique ait le vent en poupe. Et il perdurera longtemps encore après la fin de la crise sanitaire. Une étude* révèle que 88 % des consommateurs belges achètent davantage en ligne depuis l’apparition du COVID-19 et qu’ils continueront lorsque la pandémie sera terminée*. Mais de quelle manière celle-ci a-t-elle influencé notre sens de la mode ? Et comment ces événements façonneront-ils notre style à long terme ? Klarna, la société mondiale de premier plan spécialisée dans les services bancaires, d’achats et de paiements de détail, a étudié les répercussions de la pandémie sur les comportements des consommateurs belges et internationaux en matière de mode.

Cette étude a été menée dans le cadre du récent partenariat international conclu entre Klarna et A$AP Rocky, l’icône du style également reconnue pour ses talents de musicien et d’entrepreneur. Leur campagne mondiale encourage les consommateurs à renouveler leur garde-robe au moment où le monde commence à émerger du confinement imposé par la pandémie.

La durabilité est un élément clé pour les acheteurs belges
De récentes statistiques de Klarna** montrent que la majorité des consommateurs internationaux ont modifié leur comportement d’achat pendant la pandémie. C’est en Belgique (65 %) et chez nos voisins néerlandais (64 %) que cette proportion est la plus élevée. Au niveau mondial, presque deux consommateurs sur trois (64 %) affirment avoir acquis des habitudes de consommation plus durables depuis la pandémie. Notre pays occupe à nouveau la tête du classement, cette fois aux côtés de l’Italie et de l’Espagne : 70 % des consommateurs belges déclarent être plus conscients de l’impact de leurs habitudes d’achat sur l’environnement qu’auparavant. Dans la plupart des cas, les consommateurs belges achètent globalement moins (23 %) et optent pour des marques plus durables (22 %). Parmi les personnes indiquant procéder à des achats plus durables, la plupart des acheteurs belges (82 %) expliquent qu’ils continueront sur leur lancée après la pandémie.

« Je pense que la pandémie a changé notre rapport à la mode et à la durabilité, parce que notre société est devenue plus écoconsciente. Comme le virus s’est propagé dans le monde entier, nous sommes hypervigilants quant à la provenance des produits (y compris celle des vêtements). La modification des comportements liés à la mode et à la durabilité ne s’estompera pas, tout simplement parce que cette pandémie a été extrêmement traumatisante et que ce type d’événements de longue durée tend à produire des effets psychologiques plus persistants. »
Dawnn Karen, psychologue de la mode

C’est la saison de la couleur et des motifs !
Il est évident que nous avons tous besoin d’un changement de perspective après ce confinement ! D’ailleurs, 70 % des Belges déclarent qu’ils changeront assurément de style après la pandémie. Des recherches indiquent que nous essayerons des styles différents et deviendront plus créatifs en la matière. Au niveau des tendances, les couleurs et les imprimés sont très plébiscités ! Les vêtements colorés sont le must attendu de l’été 2021. Deux personnes sur cinq (39 %) affirment être plus enclines à porter des vêtements colorés maintenant qu’avant la pandémie. Parallèlement, les consommateurs belges pensent que les couleurs qui feront fureur pendant cette période sont le noir, le bleu et l’aigue-marine. 

Outre la couleur, le changement de style personnel le plus courant sera le port plus fréquent de vêtements à motifs, suivi de l’expérimentation de styles différents et d’une hausse de la créativité en matière d’habillement. En ce qui concerne les motifs, les fleurs sont la tendance attendue : un tiers (35 %) des consommateurs belges affirment qu’ils porteront des vêtements 

Tout le monde porte des vêtements plus confortables au bureau sauf les Belges !
Les temps changent au bureau aussi ! Nous rêvons (22 %) de faire de l’« office chic » la prochaine tendance vestimentaire professionnelle postcoronavirus ! Les consommateurs belges déclarent qu’ils perfectionneront leur look professionnel ordinaire par rapport à ce qu’ils portaient avant la pandémie (64 %). Et tenez-vous bien : la Belgique est le seul pays (à nouveau avec l’Italie et l’Espagne) du monde où les travailleurs prévoient d’adopter un look professionnel plus habillé au lieu d’opter pour des vêtements plus confortables.

Adieu tenues de confinement ?
Voici quelques conseils de la psychologue de la mode Dawnn Karen pour vous remettre en selle (et sur votre trente-et-un) !


1. Adoptez une pratique prônée par la psychologie de la mode et appelée « le lever en pleine conscience ». Avant de commencer votre routine matinale ordinaire, procédez à un « check-in » personnel quotidien pour mesurer votre température émotionnelle. Demandez-vous : comment est-ce que je me sens ? Qu’est-ce qui est au programme ? Comment est-ce que je veux me sentir aujourd’hui ? 

2. Faites de votre mieux pour honorer cet instant matinal de grande valeur ! Il se pourrait que ce soit le début d’une journée fantastique. Prenez le temps de vous focaliser sur ce moment et sur cet espace qui ne sont qu’à vous (votre chambre à coucher, votre salle de bain, etc.) avec tout le respect que vous vous/leur devez.

3. Pour abandonner votre look de confinement, Karen conseille de porter des vêtements qui font du bien (Mood Enhancement Dress). Après votre moment du matin, choisissez des vêtements qui vous exaltent, qui vous font vous sentir mieux, plus fort et plus en confiance. Faites cet exercice au moment de vous habiller le matin, comme si vous écoutiez une (sélection de) chanson(s) pour faire naître une humeur précise.

4. Qu’en retirerez-vous ? Ça ne marchera que si ce que vous portez est authentique, ce qui signifie ne pas vous mettre sur votre trente-et-un uniquement quand vous y êtes contraint. Porter des vêtements qui font du bien, c’est utiliser la mode pour changer de perspective ! 

N’avons-nous pas tous besoin d’un changement de perspective après ce confinement ? Optons pour le style, autant intérieurement qu’extérieurement !