Brûlante d’actualité, la nouvelle expo BURN met en scène le bien-être au travail

Du 19 novembre 2022 au 3 septembre 2023, au Musée de l’Industrie de Gand

Préparation d'un poumon de poussière. Collection Musée universitaire de Groningue, photo de la série
Préparation d'un poumon de poussière. Collection Musée universitaire de Groningue, photo de la série " Quand les mines disparaissent "© Wouter Zaalberg

Stress, burn-out et bien-être au travail : des sujets qui font désormais partie intégrante de notre culture du travail. Avec la toute nouvelle expo « BURN - Du risque d’incendie au burn-out », on se rend compte que la sécurité et le bien-être au travail font l’objet de discussions depuis des siècles. Au moyen d’objets fascinants, d’installations interactives et d’images marquantes, ces questions d’une actualité brûlante sont mises en lumière dans une exposition unique. À visiter du 19 novembre 2022 au 3 septembre 2023, au Musée de l’industrie de Gand.

 

Du 19 novembre 2022 au 3 septembre 2023, se tient au Musée de l’industrie de Gand une toute nouvelle exposition riche en enseignements. « BURN- Du risque d’incendie au burn-out » est une exposition interactive et conviviale intéressante sur l’évolution de la sécurité, de la santé et du bien-être au travail. Des risques d’incendie au burn-out, des accidents du travail à l’ergonomie, des pointeuses à la prévention, de 1800 à nos joursAu fil des années, énormément de choses ont changé sur le lieu de travail : l’industrialisation, le capitalisme, le progrès technologique, les aspects socioculturels du travail... En visitant l’expo « BURN », vous aurez la possibilité de vous arrêter sur trois piliers importants travail versus temps libresain versus maladesécurité versus insécurité. Le monde (du travail) de l’époque est à peine comparable au monde (du travail) d’aujourd’hui.

Donner un cadre historique à des sujets d’actualité et oser en parler

Aujourd’hui, les journaux et les magazines regorgent d’articles sur le stress, le burn-out et le bien-être au travail. Des sujets plus que jamais d’actualité. C’est le moment idéal pour donner un cadre historique à ces grands sujets de société et les soumettre à la discussion dans l’environnement sécurisé d’un musée« BURN » révèle des témoignages poignants et des images obsédantes, complétés par des cas concrets, des objets et des histoires provenant de divers lieux de travail en Belgique, dans le contexte de tendances internationales plus larges. La fraîcheur de la scénographie permet de présenter aux visiteurs des thèmes un peu plus lourds d’une manière identifiable. La présence d’installations interactives permet une réflexion au sein de son propre cadre de vie.

1. Sculpture de l’artiste gantoise Sofie Muller. Ses œuvres aux têtes blessées, fissurées et portant des cicatrices révèlent le lien entre le corps et l’esprit. Les matériaux utilisés ont été traités par le feu, qui fait littéralement le lien avec le titre de l’exposition : BURN. Psychonomics SH001M3 par Sofie Muller © Peter Willems. 2. Pièce d'horlogerie de la marque Amano avec carte en métal et horloge maîtresse dans un coffret en bois. Provenant de l'imprimerie Strobbe à Izegem, vers 1950-1975. Collection du musée de l'industrie. 

 

« Les journaux actuels débordent d’articles sur le stress et le burn-out. La crise du coronavirus et le télétravail n’ont fait qu’accroître l’attention portée à cette question. Pourtant, ce sujet brûlant figurait depuis un certain temps déjà au planning de nos expositions. Nous avons, dans notre collection, de nombreux objets, affiches et photographies qui en disent long sur l’histoire de la sécurité et du bien-être au travail. Nous avons pensé qu’il était temps de les montrer au grand public. J’espère que l’exposition fera réfléchir les visiteurs sur leur propre situation professionnelle et sur l’image plus large des lieux de travail d’hier et d’aujourd’hui. Une visite pourrait peut-être constituer une excellente activité de coaching professionnel ou de teambuilding ! »
Hilde Langeraert - La conservatrice
« La collection du musée comprend une belle série d’affiches anciennes sur la sécurité et le bien-être au travail. On y constate avec étonnement que le langage utilisé change au fil des années et que le contenu reflète souvent l’esprit de l’époque. Par exemple, nous disposons d’un ensemble spécial et unique de dessins humoristiques réalisés dans les années 1960 par le directeur technique de l’usine de coton qui abrite aujourd’hui le Musée de l’industrie. Pour les premiers travailleurs migrants, tout était présenté de la manière la plus visuelle possible et les consignes de sécurité étaient également traduites en français et en turc. »
Ann Van Nieuwenhuyse - Directeur du Musée de l'Industrie

 

1. Réveil électrique dans un boîtier en bois laqué jaune provenant de l’une des usines UCO de Gand, milieu du 20e siècle. Collection du Musée de l’industrie.  2. Affiche sur la sécurité, dessinée à la main par Robert Van de Putte, directeur technique de l’usine de coton UCO Desmet-Guequier (qui abrite aujourd’hui le Musée de l’industrie). Les premiers travailleurs migrants ne maîtrisant pas encore bien la langue néerlandaise, tout est présenté de la manière la plus visuelle possible et le texte est traduit en français et en turc. Vers  1960-1970. Collection du Musée de l’industrie. 

 

En savoir plus sur l’expo BURN sur industriemuseum.be

TÉLÉCHARGER LE MATÉRIEL VISUEL EN HAUTE RÉSOLUTION ICI (mention © obligatoire)

Si vous souhaitez plus d’informations, du matériel visuel ou le contenu d’entretiens, n’hésitez pas à contacter :

Lotte De Wilde

[email protected]

0032 (0)478 33 26 15

 

Marie Lemaître

[email protected]

0032 (0)494 92 21 52

Informations pratiques sur BURN

​- Quoi : exposition temporaire
​- Quand : du 19/11/2022 au 03/09/2023 inclus

- Où : Musée de l’industrie (Minnemeers 10, 9000 Gand)

- Prix : 8,00 € (visiteur individuel), 4,50 € (habitants de Gand). Votre billet pour cette exposition vous donne également le droit de visiter les autres expositions permanentes.

- Réservation : il est possible de réserver des billets mais ce n’est pas indispensable

- Horaires d’ouverture : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9 h à 17 h - week-ends, jours fériés et vacances scolaires de 10 h à 18 h - ouvert jusqu’à 22 h tous les premiers jeudis du mois

 

À propos du Musée de l’Industrie

Le Musée de l’industrie se trouve dans le centre de Gand, juste à côté du Vrijdagmarkt. Il occupe une impressionnante ancienne usine de coton. Trois expositions permanentes font revivre la vie d’antan dans les usines, et des expositions temporaires mettent en lumière de nouveaux récits de notre passé industriel. Le musée industriel abrite une colossale machine à vapeur, la presse à imprimer de Heidelberg et de bruyants métiers à tisser. Une équipe de bénévoles et de professionnels continue à faire fonctionner ces machines historiques et à diffuser les connaissances et les techniques. Le musée est également un lieu de création, avec un atelier textile dynamique et une imprimerie active. Les fabricants et les artistes y réalisent régulièrement des expériences à l’aide de machines et techniques diverses, en s’inspirant de la collection du musée.